Le cabinet

Découvrez-nous

Une équipe formée aux techniques modernes et attentive à votre accueil.

Le cabinet en photos

Notre équipe

Dr. Marion Béliard

Dr. Marion Béliard

Praticien
Dr. Damien Cardinaux

Dr. Damien Cardinaux

Praticien

L’orthodontie

En quelques termes

Les objectifs

Les objectifs du traitement sont à la fois fonctionnels et esthétiques :

  • Le traitement consiste à déplacer les dents pour aligner, diriger la croissance de manière favorable et faire coordonner les arcades dentaires.
  • L’orthodontie est un mode de prévention des problèmes de caries, d’inflammation des gencives et des traumatismes dentaires.

Suivre un traitement orthodontique permet :

  • D’obtenir un sourire harmonieux et une bouche en bonne santé.
  • D’améliorer les fonctions buccales (mastication, déglutition, ventilation, phonation).
  • De permettre une croissance équilibrée des mâchoires et de la face.

Définition

L’orthodontie est une spécialité dentaire vouée à la correction de l’articulé dentaire (malpositions et malocclusions dentaires).

L’orthodontiste s’appuie sur une connaissance des mouvements des dents, de la croissance osseuse, des fonctions buccales pour mener à bien ses traitements.
Il utilise différentes techniques et appareils pour y parvenir.

Liens utiles

Fédération Française d’Orthodontie
Société Française d′Orthopédie Dento-Faciale
Union Francaise pour la Santé Bucco-Dentaire

Les traitements

Quelque soit l’âge

La consultation initiale

Ce premier rendez-vous permet de connaître les attentes du patient, lui présenter les possibilités thérapeutiques et de déterminer la pertinence du traitement.

L′étude approfondie via des examens complémentaires

Empreintes, radiographies et photos complètent le dossier orthodontique pour permettre de dégager un diagnostic et un plan de traitement adapté à chacun.

Le traitement

Des rendez-vous réguliers (tous les 5 à 6 semaines) sont nécessaires  à l’activation de l’appareil et au contrôle du bon déroulement du traitement. La durée moyenne est variable selon l’importance de la malocclusion. Le facteur le plus important reste le respect scrupuleux des indications et consignes données par l’orthodontiste.

La période de contention et le suivi

Une fois les objectifs atteints, il est important de maintenir les acquis du traitement pour permettre la stabilisation des dents dans l’os et des mâchoires dans leur nouvelle position. Cette période de contention est aussi importante que le traitement lui-même et permet de limiter les risques de récidive.

Les traitements en vidéo

Les urgences

A chaque problème sa solution.

Une attache (ou boitier) décollé

1. Si le boitier décollé provoque une blessure, il faut convenir d’un rendez-vous en urgence. En attendant et pour soulager la douleur, une boulette de cire orthodontique peut être appliquée sur le site de l’appareil qui blesse. De cette manière, l’irritation des muqueuses est limitée temporairement.

2. Si un boitier s’est décollé mais n’engendre ni blessure ni douleur, il n’y a pas d’urgence, nous pourrons recoller le boitier au prochain rendez-vous. Néanmoins, il est nécessaire de contacter le cabinet pour prévenir de ce problème. Nous préparerons ainsi au mieux la séance du patient.

NB : Les attaches ne se décollent pas par magie ! Attention aux précautions alimentaires et d’hygiène énoncées lors de la pose de l’appareil et rappelées dans le courrier remis ce jour là.

Irritations

1. La cire orthodontique : Formez une boulette de cire de la taille d’une noisette et apposez la sur la partie irritante de l’appareil. L’irritation peut provenir d’un arc qui s’est mal déplacé, d’un fil de ligature qui dépasse ou du dispositif lui même (crochets des bagues, boîtiers) qui blesse les tissus mous (langue, joue, lèvre).
NB : Il faut une certaine période d’adaptation (quelques  jours à quelques semaines) aux tissus mous pour se placer et se positionner par rapport au nouvel appareil. Une gêne passagère est donc normale en début de traitement.

2. Bain de bouche et gel buccal : En cas d’aphte ou d’ulcération plus profonde, il faut impérativement continuer à brosser les dents  et l’appareil 3 fois par jour, puis compléter par un rinçage au BDB et l’application d’une noisette de gel antiseptique sur la zone douloureuse.
Les muqueuses vont se renforcer et rapidement s’adapter à ce nouveau dispositif en bouche.
Si les gênes persistent malgré les conseils précédents, n’hésitez pas à nous contacter pour un rendez-vous en urgence.

Choc en relation avec les dents

Tout choc même mineur doit nous être signalé rapidement afin de vérifier l’absence de conséquence sur l’appareil dentaire.

Appareil amovible cassé ou perdu

Avant tout, il ne faut pas essayer de continuer à porter un appareil cassé à moins que le praticien ou son assistante l’ait autorisé.

1. Dans le cas où l’appareil est cassé, envoyez nous une photo de celui-ci. Nous pourrons ainsi anticiper sur des réparations ou la confection d’un nouvel appareil.

2. Si l’appareil est perdu, prenez rendez-vous pour refaire une empreinte.

Douleurs et gênes après une séance au cabinet

1. Des sensations de pression, tension et parfois de faibles douleurs peuvent être ressenties après une activation de l’appareil. Ces impressions sont tout à fait normales et dues au mouvement de la dent dans l’os.

2. Nous vous conseillons de prendre un antalgique (Type paracétamol / Doliprane / Efferalgan) si les douleurs empêchent de dormir et de manger.

FAQ

A chaque question sa réponse

Obtenir un sourire harmonieux est un des critères de traitement. Mais au delà de cet objectif esthétique, l’orthodontie permet d’améliorer l’efficacité des fonctions orales (mastication, ventilation, phonation) et le rétablissement d’un bon équilibre des arcades dentaires pour éviter de nombreux problèmes à court et long terme (caries, traumatismes des incisives, maladies des gencives, problèmes articulaires) ;

Chaque cas est différent, n’essayez pas de vous comparer à d’autres.

En moyenne, il faut compter entre 18 et 36 mois de traitement.

Oui effectivement, il faut adapter son alimentation et éviter au maximum les aliments très durs (pain dur, croute de pain, biscotte, sandwich-baguette, pomme…) et très collants (caramel, nougat, chew-gum…) pour éviter de décoller les bagues et casser l’appareil.

Les possibilités thérapeutiques actuelles permettent des traitements de 7 à 77 ans !

Plus précisément, il est recommandé de programmer une première consultation dès 6/8 ans. Ainsi l’orthodontiste pourra déterminer le moment le plus approprié pour débuter le traitement.

Dans certains cas, chez le jeune enfant, des anomalies telles que le décalage entre les mâchoires ou un manque de place important pour l’éruption des dents nécessitent un traitement court avec un appareil simple. Il s’agit d’une première phase de traitement précoce, appelée interception. Elle sera suivie d’une période de surveillance plus ou moins longue avant de commencer le traitement correctif avec l’appareil multibagues.

Dans d’autres cas il est préférable d’attendre que toutes les dents de lait soient tombées (12 ans) pour commencer le traitement.

En orthodontie les honoraires sont libres. Le coût d’un traitement varie en fonction de la complexité du cas, du type d’appareillage et du temps de traitement. Une consultation clinique et des examens complémentaires seront donc nécessaires pour préciser la nature du traitement et le montant du devis.

L’idéal est de réaliser le traitement d’orthodontie avant la fin de la période de croissance. Cependant les traitements restent encore possibles au delà de cette période chez l’adulte.

Il faut noter que la limite de la prise en charge par la sécurité sociale est le 16ème anniversaire de l’enfant.

L’évolution majeure des techniques orthodontiques permet d’utilisation de forces « douces ». On parle désormais plus d’une gêne ou d’un inconfort que d’une douleur en orthodontie.

Néanmoins, suite à la pose de l’appareil les muqueuses (langue, joue, lèvres) et la gencive peuvent être un peu irritées et une sensibilité à la mastication peut être ressentie jusqu’à 3 jours après la pose.

Cet inconfort résulte de la tension qu’exerce l’appareil sur les dents pour obtenir leur déplacement. Evitez les aliments durs pendant cette période et un antalgique de type paracétamol (Efferalgan, Doliprane) pourra être prescrit et dissipera rapidement cette sensation.

Click here to change this text

Contact

Prendre un rendez-vous

Où nous trouver

Cabinet d’orthodontie NEW PORT PANTIN
1 Mail Hélène Brion
93500 Pantin